Le nightclub durable ?

Après le récit de notre grande soirée à la Scala, projetons-nous dans le futur ! Un avenir placé sous le signe de l'écologie, bien entendu. Nous allons donc nous intéresser aujourd’hui à un concept innovant, celui d'une discothèque économe en énergie, nommée Sustainable Dance Club...

Le principe ? Boom boom boom, mes pas patauds de danseur libèrent de l'énergie, qui est captée par le dancefloor, réduisant ainsi de 30% la facture énergétique du club. Pour effectuer cette transformation, des dynamos sont disposées en dessous de la piste, dont les dalles sont légèrement mobiles. Vous voulez que je vous fasse un dessin ? Ce sera plutôt une vidéo :

[youtube]rzb3VFi3Sew[/youtube]

Côté innovations, l'équipe du "SDC" évoque aussi la récupération d'eau de pluie et de la transpiration (!) des clubbers pour alimenter les toilettes en eau, des éoliennes sur le toit, et des bières bio. Des concepts audacieux mais encore virtuels - hormis la bière, probablement - qui ont bien fait rire un auteur du blog Troiscouleurs (Mk2).

Trêve de moqueries, un prototype du dancefloor existe déjà. L'équipe de Radio FG a pu le tester lors du dernier salon Planète Durable :

Bref, rendez-vous en septembre et à Rotterdam pour en savoir un peu plus sur cette torride boîte à idées !

Au delà des innovations écologiques citées, nous verrons également si ce club a de quoi se “développer durablement”. En effet, si mettre l’accent sur l’aspect écologique est louable, comme tout club, le SDC sera avant tout jugé sur sa qualité intrinsèque : l’ambiance et la programmation musicale !

via : Neomansland