Mort de lol, le chat

Promis demain j'écris un billet sérieux, documenté, avec de la science pas infuse et tout. En attendant, demain c'est loin...

Parlons de nos presque meilleurs amis, les chats. Sur le web, on les consomme à toutes les sauces.

Il y a les fameux lolcats qui eux aimeraient bien manger un "cheezburger". C'est pas gagné et des tatillons leur cherchent des puces en s'attaquant à leur grammaire pleine de néologismes.

Certains chats écoutent de la musique de façon très expressive. Tant qu'ils ne nous font pas un playback à la Britney...

D'autres se recouvrent le poil d'objets bling bling, dorment sur le ventre de Mr Google, ou jouent carrément à la Wii. Si ça ce n'est pas la modernité... Bien loin des conditions de vie fraternelles de ces 130 chats (la vidéo) vivant dans un studio moscovite.

Le pire c'est que même l'AFP en parle quotidiennement. Vous vous demandiez ce qu'il était advenu du chat du premier ministre Anglais et de comment étaient financées ses croquettes ? La réponse se trouve ici. Vu que l'AFP a des correspondants partout dans le Monde, nous savons aussi qu'un pauvre chaton a goûté à de la drogue australienne. Et je vous épargne les histoires du chat de Pete Doherty...

Limite chat-le-bol de tout chat. J'adhérerais presque au mouvement des "blogues sans chat".

Blogue sans chat

Et puis, une Comete raviva ma flamme :

CHAT - COOKIE DOUGH

Bravo à Chrystelle qui remporte le concours photo de la semaine. Ne la blâmez pas pour la légende, elle est de moi sous influence lolcat.