Marie-Laure est de retour en Alaska !

Paysage Alaska

En 2007/2008, Marie-Laure, était l'ambassadrice française du Climate Change College. Le CCC permettait à de jeunes écolos de tenter d'agir contre le réchauffement climatique. Chaque participant suivait un programme éducatif sur 9 mois, puis partait en Alaska constater les effets du réchauffement climatique sur l'environnement, mais aussi sur les conditions de vie des populations locales.

Ce voyage a été décisif pour Marie-Laure, qui nous parlait dès son retour de son désir de retourner en Alaska, et même de "travailler là bas" !

alaska range

Nous sommes donc heureux de vous annoncer que depuis août, Marie-Laure est en Alaska pour travailler au Institute of Northern Engineering de l'Université de Fairbanks. Elle y effectuera des recherches sur la "fonte du permafrost (le sol gelé en permanence) et les émissions de gaz à effet de serre [du méthane] qui en découlent". Congrats Mary !!

Vue aerienne Groenland

Avant de partir pour l'Alaska, Marie-Laure a étudié la géographie physique (climat, hydrologie...). Dans le cadre du Climate Change College, elle a également monté le projet Cool Mountain, qui, dans les Alpes, a aidé des professionnels de l’hôtellerie et de la restauration à réduire leurs dépenses en eau.

En mai 2008, lors du voyage organisé par le CCC en Alaska, elle rencontre des chercheurs qui lui parlent de la fonte du permafrost. Voici une vidéo qui montre une conséquence de ce phénomène :

Un année plus tard, après quelques mois passés dans un "laboratoire de recherche en glaciologie" français (à ne pas confondre avec glaçologie ;)) une chercheuse d'Alaska lui propose de venir travailler dans son laboratoire. Le reste n'est qu'aventure, beaux paysages, études scientifiques, et grand froid. C'est justement ce que nous raconte Marie-Laure au jour le jour sur son nouveau blog : Follow my journey to unbake alaska: part two!

Nature Alaska

Bien que la belle doive prendre des cours "surviving, introduction to winter camping", et passer quelques nuits en "dry cabin" dans les bois (des cabanes sans eau), ou bien rejoindre l'océan Arctique en plein hiver, je ne suis pas trop inquiet pour elle. En plus, ses collègues ont l'air de savoir plaisanter, ce qui est primordial dans la vie ;)

Je ne vois en dis pas plus, la suite est sur son blog !

-- crédit photos : Marie-Laure :)