Last year's : des gadgets à conserver !

vieil ordinateur portable Toshiba photo cc Dan Century

Last Year's Model est un appel à consommer moins de gadgets, pour le bien de la planète, de notre porte monnaie et de notre âme…

Il n'est plus rare que la sortie d'un nouveau gadget très prisé fasse la une de journaux, y compris des plus respectables. Oui oui, vous verrez lors de la prochaine keynote ;) Ainsi, la tentation de succomber aux charmes du dernier modèle d'un téléphone / ordinateur / appareil photo / télé 3D ou autre est fréquente. Que cela nous apporte réellement ou non au final. Et les fêtes de fin d'année ne viendront pas contredire cette impression !

Last Year's Model n'est pas une initiative nouvelle, mais j'avoue être passé à côté, donc autant rattraper aujourd'hui mon retard. D'autant que cette vision très FAIR de l'électronique nous va bien ! "Last year's" propose de parler des raisons qui vous ont mené à ne pas renouveler un gadget qui commence pourtant à dater, et des bénéfices que vous en avez tiré.

Par exemple une personne raconte qu'elle a transformé son ancienne console de jeu en lecteur multimedia connecté au réseau. Et c'est exactement ce dont elle avait besoin dans son salon ! D'autres ont gardé leur téléphone datant d'il y a plus de 4 ans… et il téléphone très bien.

le xubook

Pour ma part, mon ordinateur fêtera ses 3 ans au printemps. À un pépin près (vite et gracieusement réparé), il se porte très bien, sans que son âge "avancé" me rende moins productif. Et pourtant, on entend souvent qu'un ordinateur n'a que 2 ans de vie avant d'être obsolète… Avant lui, j'utilisais une autre machine qui avait 3 ans et demi. Je n'en ai changé que pour passer d'un ordinateur de bureau à un portable devenu indispensable.

Côté photo, je me suis mis à l'argentique. Je n'achète plus que des modèles d'occasion, en général à 1/4 de leur prix d'origine, voire moins. Si les consommables - pellicule, développement - ne sont pas particulièrement écologiques, l'opération m'est au final économique. Je peux utiliser des modèles haut de gamme, dont l'équivalent numérique m'est totalement inaccessible. Et j'ai une véritable satisfaction à m'offrir un nouveau gadget qui ne nécessite pas de production supplémentaire. Sans parler de la quête du modèle désiré, de brocante en boutique d'occasion, en passant par les annonces en ligne (ebay, le bon coin…)

Cette approche "décroissante" de la consommation électronique nécessite davantage de réflexion, et de la sagesse à l'achat. Quand on aime bricoler / "bidouiller", c'est un régal ! Et même sans tournevis, penser davantage aux usages qu'au matériel est très reposant pour l'esprit.

En revanche, nous vous déconseillons les glaces de l'année dernière. Même en respectant scrupuleusement la chaine du froid, elles sont faites pour êtres consommées dans l'année ;)