La chaîne du froid

Hum, non je ne vous parlerai pas de l'été indien à Paris :

Météo Paris froid

Parlons plutôt du grand froid, de températures allant de -38 à -18°C. Et non ce n'est pas un aperçu de ce qui vous attend au Climate Change College, quoique...

Ayant reçu des questions à ce sujet, je vous propose de faire brièvement le point sur notre gestion de la chaîne du froid :

Fabrication et logistique

Nos glaces sont congelées à -38°C, stabilisées à une température de -22° ou inférieure, puis transportées dans des camions frigorifiques à moins de -18°. Ensuite les glaces sont soit entreposées dans des entrepôts entre -20 et -30°, soit disposées en rayons à moins de -18°. La chaîne du froid est ainsi maintenue.

Vous trouverez des vidéos illustrant ces étapes dans notre rubrique de la vache au cornet. Nous vous y présentons la fabrication d'une glace dans notre Vermont historique. Une version consacrée à notre usine européenne sera prochainement mise en ligne.

Du congélo au congélo

Si vous découvrez des paillettes de givre autour du paquet, c'est que la glace a été stockée à plus de -18°C, puis recongelée ensuite. La chaîne du froid a été rompue, et c'est grave : n'achetez ou ne consommez pas un produit qui a subi un tel traitement !

Autre conseil, même si la gourmandise peut vous y amener avant, passez au rayon glaces en dernier. Celles-ci apprécieront de se retrouver directement dans un sac isotherme, et de faire connaissance avec votre congélateur au maximum 1h à 1h30 plus tard.

Et si vous passez dans l'une de nos boutiques, nous vous offrirons un sac isotherme de hippie...

À table !

L'heure du dessert approche, l'idéal est de sortir les glaces quelques minutes auparavant, de les laisser ramollir un peu. D'un point de vue pratique et gustatif, c'est le pied !

Bien qu'en fin de repas l'envie de prolonger le plaisir soit forte, n'oubliez pas de remettre les pots non finis au congélateur. Le goût et l'apparence des glaces seront conservés pour les prochaines dégustations...

J'espère que vous n'avez pas eu de révélation à la lecture de cet article. Un petit rappel de certaines règles ne fait jamais de mal... surtout lorsque cela concerne l'alimentation des gourmands !