Nicolas d'emob : l'interview

J'ai croisé Nicolas, un jeune "entreprenaute", alors qu'il était de passage dans un Paris glacial. Direction la boutique rue du four, pour le rituel de l'interview-dégustation !

Nico & Xuoan chez Ben & Jerry's Mabillon À gauche Nico, et à droite un mec qui a oublié son costume de vache

L'interview

- Présentez-vous, jeune Toulonnais.

Je m'appelle Nicolas Chaunu, j'ai 28 ans, et je suis à la tête d'une jeune startup qui s'appelle emob, et qui fait des vidéos...

- ... de glaces sur internet ?

Bientôt ! On va voir ce que ça donne, comment faire de bonnes boules...

- Comment faire les glaces, ce serait une autre histoire !

Oui :)

Je reprends : emob fait des vidéos d'apprentissage sur l'informatique. En gros, on vous explique comme utiliser des logiciels, Photoshop par exemple.

L'entreprise est toute jeune et a fêté ses 2 ans en décembre dernier. L'équipe regroupe, hmmm, 7 personnes, maintenant !

Nous sommes situés dans le Sud de la France (encore, grrrr), et pas sur Paris.

- Vous êtes connus pour votre blog...

Oui notamment, on s'est fait connaître au début via notre blog.

- C'est comme ça que je vous ai connus en tout cas.

Hehe. C'est un blog que l'on a ouvert avant l'entreprise. On s'est mis à bloguer sur l'aventure de la création d'entreprise, de la naissance du projet jusqu'à sa matérialisation en boutique en ligne. Et ça continue puisqu'aujourd'hui le blog est devenu un vrai outil de communication pour la boutique. Et on prend surtout beaucoup de plaisir à l'alimenter !!

- Je comprends ;) Sans transition, parle-nous de tes amis Ben et Jerry. Une amitié de 20 ans ?

Ma grande sœur m'a fait découvrir ces glaces (ndlr : pour les habitués d'emob : ce n'est pas Gaëlle mais Alexandra !!). Elle était partie vivre aux Etats-Unis pendant 1 an et demi. Et en 1997, je l'ai rejointe pour les vacances, et...

- Elle t'a fait goûter à la gastronomie du Vermont !

Voilà, c'est comme ça que j'ai connu les glaces Ben & Jerry's. Mais je suis assez malheureux, parce que dans le Sud vous n'êtes pas super présents. Fort heureusement j'ai découvert récemment que la chaîne Speed Burger vendait vos glaces, à 50m de nos bureaux !

- En même temps s'il y en avait partout, tu abuserais probablement des glaces en bord de mer, tous les jours...

Hehe mais il faudrait déjà en avoir le temps ! Il y a souvent des gens qui disent, "vous dans le Sud, vous êtes tout le temps à la plage". C'est faux, grrr. On fait aussi de grosses journées de travail. En revanche, ce qui est très agréable l'été, enfin dès mars, c'est de quitter les bureaux et d'aller prendre un verre sur la plage. Et pourquoi pas avec une petite glace...

- Ta glace Ben & Jerry’s préférée ?

Vanille.

- Vanille ?? Vanilla Max Havelaar ?

Oui tout à fait, j'suis très très classique. Mais là tu m'as fait goûter Caramel Chew Chew + les ours en chocolat blanc, c'était vraiment pas trop mal...

- Avec de la gaufre et du fudge au chocolat, aussi.

hehe

Belgian waffle avec glace Une "gaufre belge", spécialité de la boutique rue du four, différente de celle de la rue de Rivoli

- Un parfum qui te ferait rêver ? Une glace mojito ? ;)

Voilà, la réponse est toute faite. Ca n'existe pas chez vous ?

- Hum non. Il y aura peut être quelque chose à la menthe, un jour.

Sinon j'suis assez fan de fromage.

- Hum ?

J'ai entendu parler d'une glace au camembert. C'est chez vous ?

- Non.

Bon ok. Mais quitte à choisir entre la glace au mojito et la glace au camembert, je prends celle au mojito.

- C'est noté. (ndlr : il est fou ce jeune homme. On devrait presque le recruter !)

...

- Tu as beau porter des t-shirts potaches, tu es aussi un entrepreneur et un chef d'entreprise. L'entreprise responsable, le climatiquement neutre, ou d'autres engagements... c'est dans le plan quinquennal d'emob ou c'est encore un peu tôt ?

Très sincèrement, nous n'avons pas encore réfléchi à ces questions. Nous sommes plus dans une phase startup, au tout début de l'entreprise. Nous essayons surtout que le modèle économique se vérifie, pour commencer. Si on tire un peu les choses par les cheveux, on est dans le tout dématérialisé. On ne produit pas de supports physiques donc...

- Vous pourriez par exemple avoir un hébergeur de sites web vert comme Dreamhost.

C'est le cas, je crois, de notre hébergeur 1&1.

Ca n'empêche pas que ces problématiques nous concernent tous. Ce n'est pas parce que nous sommes dans le domaine informatique que nous n'y pensons pas. Pourquoi pas le jour où la société fonctionne bien, participer à des projets comme réduire la fracture numérique dans les pays en développement, ou toute problématique de ce type. Je pense qu'on ira assez naturellement vers cela, compte tenu de notre management et de notre équipe qui est avant tout humaine. On reste sensibilisés, même si ce n'est pas la priorité aujourd'hui.

- Pour tout t'avouer, Ben & Jerry's a mis plusieurs années avant d'avoir une charte d'entreprise responsable. Même si l'aspect humain de l'aventure a primé dès les premiers jours.

...

La "formation" vidéo

emob réalisant des vidéos de formation, nous en avons improvisé une dans la boutique. Dans le rôle du prof, Karl, "scooper" expérimenté.

Voici quelques conseils en vrac, pour servir de belles boules de glaces :

Bien conserver la glace à -18°C ou inférieur. Au dessus, la chaîne du froid risque d'être brisée.

En revanche pour servir les glaces, attendez que leur température soit de -18°C ou plus. Elles seront plus molles et ce sera facile de faire des boules :

Le secret ? Prenez une cuillère de ce type (et pas un modèle avec pince) :

Faites un L, tout simplement. Ou un rond dans le cas d'un pot 500 ml.

Il faut surtout faire le mouvement avec le bras :

Et non avec le poignet :

Pour que les boules se forment facilement, il faut que la glace soit bien égalisée dans le bac (ou dans le pot). Pour cela, nous utilisons un ustensile, le "spad" :

Toujours bien rincer la cuillère, surtout entre 2 parfums. Eau à température ambiante (Nico dit : - 5°, comme à Paris), surtout pas trop chaude.

Et le meuh de la fin, de la part de Karl : "C'est une question d'entraînement. On réussit rarement du premier coup" ;)