Pour un Vermont libre ?

Vermont libre

Ben & Jerry's est originaire du Vermont aux État-Unis. Cet État est si singulier que "la plupart des Américains considèrent les habitants du Vermont comme des Canadiens qui ne s’assument pas" (sic).

Historiquement de tendance progressiste, le Vermont s'est démarqué du reste des États-Unis dès 1777 par l'abolition de l'esclavage, puis de la peine de mort en 1964, et récemment avec une union civile homosexuelle garantissant des droits équivalents à ceux du mariage.

Le Vermont est aussi connu pour sa politique active de protection de l'environnement. Le programme Efficiency Vermont permet notamment aux particuliers et aux entreprises d'être conseillés afin de réduire leurs dépenses énergétiques. Vous ne rêvez pas, cela se passe bien au pays des suburbans et du gallon d'essence pas cher.

Si Ben et Jerry sont certainement nés pleins de bonnes intentions, évoluer dans un contexte si positif a probablement renforcé leur foi en une économie responsable.

La sécession ?

Tout ce qui précède n'est pas une description d'un folklore atypique destinée aux brochures touristiques. C'est bien d'actualité. En réaction à la politique actuelle des États-Unis, un mouvement milite pour l'indépendance du Vermont!

Si le mouvement a peu de chance d'obtenir gain de cause, il permet surtout à des individus de faire part de leur mécontentement envers l'administration fédérale : dépenses militaires démesurées - Ben est bien d'accord - et protection de l'environnement indigne d'une première puissance mondiale.

En savoir :