Et si on organisait un dîner vert ? (2/2)

diner à table cc Eisenheim.

Suite de cet article.

À table !

Dans les verres :

Évitez l'eau en bouteille, dont l'impact sur l'environnement est important. À la place, l'eau du robinet représente en France une alternative sûre d'un point de vue sanitaire. Si vous n'en appréciez guère le goût, essayez avec un filtre à eau, à mettre directement sur le robinet.

• Pourquoi ne pas tenter des alcools bio ? Même les cocktails s'y mettent...

Après :

Les restes : partagez-les avec vos amis ! S'il vous en reste beaucoup, il est fort probable que vous ne puissiez tout terminer le lendemain, et que cela parte à la poubelle. Comme les 27% des aliments qui sont jetés sans être consommés aux États-Unis.

D'accord, mais avec quoi proposer un doggie bag à vos amis ?

Dans un bon vieux "tupperware", dont de très belles variantes en verre sont également proposées.

Si vous êtes plus branchés Japon, vous pouvez aussi prêter des "bento boxes" à vos invités pour les restes :

bento box panda cc luckysundae

Les déchets : à trier, à minimiser (ça, c'est à prévoir avant), à composter (si vous le pouvez). Mais vous savez déjà tout cela ;)

La vaisselle :

  • Si vous avez un lave-vaisselle, essayez un programme sans pré rinçage, chaleur mini, bien rempli. Sur un modèle récent, cela devrait suffire pour nettoyer vos assiettes, tout en réduisant la facture énergétique et écologique.
  • si vous lavez à la main, organisez-vous pour économiser le maximum d'eau : on évite la fontaine permanente d'eau très chaude pour le lavage et le rinçage ;)

//

À priori pas de révélation dans ce dossier, mais une liste de conseils pleine de bon sens pour organiser des dîners plus responsables.

Pour ma part, je vais probablement faire plus attention à la provenance des aliments, et m'acheter quelques contenants d'avance pour les restes. Sans oublier l'eau du robinet plutôt qu'en bouteille, même si cela va être probablement le cap le plus difficile à franchir (question de goût).