Des glaces faites avec amour

Ben & Jerry's - back to the future !

En 1978, Ben et Jerry n'ayant que quelques dollars en poche, la plupart des ingrédients de leurs glaces provenaient... d'échantillons !

Rassurez-vous, nos méthodes ont bien changé depuis : en plus de la priorité donnée à la qualité des ingrédients, le choix des fournisseurs n'est pas anodin. Il y a 20 ans, Ben et Jerry sont partis d'un constat simple :

Ben & Jerry's Foundation

7,5% des bénéfices de l'entreprise sont reversés à la Fondation Ben & Jerry's, qui les ré-investie ensuite dans des projets sociaux ou écologiques. C'est bien, mais ces sommes représenteront toujours moins que nos dépenses fournisseurs. D'où deux possibilités :

  1. Vendre nos glaces beaucoup plus cher et ainsi augmenter la marge, par conséquent les bénéfices (pas sûr !), et donc la part reversée à la fondation
  2. Sélectionner prioritairement des fournisseurs œuvrant pour le bien de tous.

Nos glaces n'étant pas vendues au prix de l'uranium enrichi, vous aurez deviné que c'est la 2nde voie qui a été retenue, celle que nous appelons "value-led". "Value-led" pour porté par des valeurs autres que la simple recherche de profits, bref : durable ! Et concrètement ? Voici quelques exemples :

Les délicieux brownies de Chocolate Fudge Brownie ?

Greyston

Ils sont produits par Greyston Bakery, une société située dans le Bronx qui emploie des personnes en difficulté. L'histoire de Greyston fera l'objet d'un billet à venir.

Le lait et la crème ?

Aux Etats-Unis, nous faisons appel à des coopératives locales de fermes familiales, dont les vaches ne sont ni clonées ni dopées aux hormones ! Nous avons envisagé de passer à du 100% bio mais pour nos produits ce n'était pas viable commercialement. Nous avons cependant maintenu une gamme bio sur ce marché historique.

Caring DairyEn Europe, nous avons mis en place le programme Caring Dairy qui forme des fermiers à une agriculture durable. Le but est d'atteindre l'équilibre entre le développement humain, la préservation de l’environnement, le bien-être animal, et... la viabilité économique. Pour résumer les critères sont les plus proches possible du bio tout en veillant à ce que le fermier reste compétitif sur le marché classique, ce qui lui permet d'être indépendant vis à vis de nous et du programme Caring Dairy.

La vanille ?

Ben & Jerry's - Commerce équitable

Issue du commerce équitable car comme le dit Jerry :

Le commerce équitable permet d’être sûr que les producteurs reçoivent réellement leurs parts du gâteau. [...] Personne ne souhaite acheter un produit qui est le fruit de l’exploitation d’une autre personne.

Actuellement cette vanille labellisée Max Havelaar se retrouve dans nos glaces Vanilla et Vanilla Toffee Crunch. Chunky Monkey sera très prochainement garantie commerce équitable.

Les fournitures ?

eco-pint

Les pots de glace utilise du carton sans chlore, ce qui permet d'éviter que cette substance peu aimable se retrouve dans votre corps. Les serviettes que vous nous distribuons en boutique sont faites de papier recyclé.

Ni tout vanille, ni tout chocolat

Nous sommes néanmoins conscients que nos dépenses ne sont pas toutes consacrées à des filières durables. Nous le reconnaissons et y travaillons : de nouveaux ingrédients seront prochainement labellisés commerce équitable, nous étudions la possibilité d'utiliser des matériaux recyclés pour nos pots de glace, et nous cherchons en permanence à donner davantage de sens à nos dépenses fournisseurs. Et si certains de nos fournisseurs ne sont pas encore "value-led" cela ne nous empêche pas pour autant de vous proposez des glaces à base d'ingrédients naturels. D'ailleurs si vous avez en tête des exemples de bonnes pratiques qui pourraient renforcer nos engagements, n'hésitez pas à nous en faire part !