Vélo : des conseils pour mieux pédaler (#1)

bon pied, bon vélo cc pierre lascott

Cela fait un moment que nous n'avons pas parlé vélo sur ce blog, n'est-ce pas ?

Et pourtant, je n'ai cessé de parcourir quelques kilomètres chaque jour, tout comme Camille et ses "mollets" qui ne sont "pas de la crème fouettée". Idem pour TNT, qui se passionne pour le cyclisme à moins que ce soit surtout à la télé ;)

Comme pour toute activité pratiquée régulièrement, je me dis que j'ai probablement des choses à améliorer, des mauvaises habitudes à rectifier, et que 2 ou 3 astuces pourraient tout changer ou presque…

Je suis donc allé glaner quelques informations auprès de spécialistes et de passionnés. En voici un condensé subjectif :

Les bases

Petit à petit, on devient moins petit. Idem pour le vélo ! cc Photos8.com

À moins que vous ayez fait l'école du cirque, sur un vélo, vous n'avez le choix qu'entre 2 positions : assise ou en danseuse.

La position assise est la plus aérodynamique, avec le moins d'opposition au vent. Elle est idéale sur du plat ou en descente. Les muscles abdominaux et dorsaux sont sollicités, et plus ils sont forts, plus vous serez à l'aise dans cette position. Vous savez ce qu'il vous reste à faire à la maison : des abdos.

La position en danseuse - "debout" - vous permet de donner davantage de poids à vos appuis sur la pédale. Idéale pour donner un coup de "boost", en sprint ou au démarrage. Attention cependant à garder un pédalage régulier. Personnellement j'affectionne cette position, sur laquelle j'ai pas mal d'équilibre tout en ayant l'impression d'être libre. Allez comprendre…

Si votre vélo est équipé de vitesses, n'hésitez pas à les utiliser et à ainsi solliciter votre dérailleur dès que vous attaquez une montée. Pour la frime on repassera, mais le principal est de conserver autant que possible votre rythme de pédalage.

Dernier point, ayez une hauteur de selle correcte : votre jambe ne doit pas être complètement tendue lorsque la pédale est au plus bas. Il est recommandé d'avoir un angle de 25° au niveau du genoux. Mais vous pouvez aussi calculer la hauteur idéale avec une formule savante.

À suivre au prochain épisode : des techniques plus avancées, quelques conseils pratiques et des lectures conseillées.

-- Sources : Cycle Sud et Cycling Info.