L'attaque des clones, pour de vrai

fda clonage vaches

"I CAN HAS CLONEBURGER ?"

Le 15 janvier dernier, la Food and Drug Administration, s'est prononcée en faveur de la commercialisation de produits d'animaux clonés. Selon cet organisme américain, les viandes et les laitages de vaches, de chèvres et de porcs clonés sont considérés sans risque pour la santé humaine.

Néanmoins, la loi agricole autorisant la commercialisation de "viande clonée", n'a pas encore été promulguée. Le public étant pour le moment majoritairement contre, la perspective d'un rejet commercial, national ou international, pourrait faire que l'autorisation légale ne voit pas le jour à court terme.

Dans nos glaces ? Pouarf !

Compte tenu le peu de recul des études scientifiques actuelles, nous sommes contre le clonage animal, et plus particulièrement contre la duplication génétique des charmantes vaches qui produisent la matière première de nos glaces : le lait.

Nos confrères américains meuglent avec fermeté depuis plusieurs mois.

Leurs fournisseurs devront garantir que le lait n'est pas issu de vaches clonées. Le packaging des glaces commercialisées aux Etats-Unis mentionnera à terme notre position contre le clonage animal.

Et en Europe ?

Le groupe européen d’éthique des sciences et des nouvelles technologies "déclare qu’étant donné le niveau actuel de souffrance et de problèmes de santé des mères porteuses et des animaux clonés, le groupe doute que le clonage d’animaux à des fins alimentaires soit justifié d’un point de vue éthique".

Ouf.

De plus, nous sommes heureux de vous annoncer que 100% du lait et de la crème utilisés pour les glaces à destination des marchés européens, proviennent désormais de notre programme d'agriculture durable, Caring Dairy.

Nos vaches ne sont et ne seront pas clonées. Et nous faisons tout pour que leur bien-être s'améliore !

Caring Dairy

En savoir plus :