Bovino-conférence

Si vous aussi vous en avez marre de passer votre vie dans les aéroports et les salles de réunion, militez pour la visioconférence. Nous nous y sommes mis depuis quelques années et ce n'est pas triste :

Visioconférence chez Ben & Jerry's

C'est une solution particulièrement économe lorsque nous avons à coordonner les efforts des équipes de plusieurs pays. Point de salle anti-claustrophobe, point de trajet en avion fortement émetteur de CO2 (il est néanmoins possible de les compenser lorsqu'aucune alternative n'est envisageable).

Rien de radicalement nouveau ici, cette technologie existe depuis quelques années. Franchir le pas n'a jamais été aussi facile. Voici quelques conseils pratico-pratiques si vous hésitez à vous y mettre :

Pour capter l'image et le son

Une webcam. Certains ordinateurs et écrans en ont une mini intégrée (notamment chez la pomme...), ce qui est ma foi très pratique sur un ordinateur portable. Pour les autres, vous trouverez des webcams dans des formats divers et variés.

Un bon micro-casque ou une oreillette bluetooth éviteront que votre visioconférence ne se transforme en "voisino-conférence" avec en prime la voix du ténor chef résonnant aux 4 coins de l'open space.

Pour envoyer et recevoir la vidéo en direct

Le logiciel. Skype est la star du secteur et donc celui qui a le plus de chances d'être aussi utilisé par vos contacts. Mais il existe des alternatives tout aussi valables, surtout si Skype connait de nouvelles pannes similaires à celle du 16 août.

Et si votre responsable informatique ne peut tolérer tant d'amateurisme, des "déclinaisons sérieuses" (la facture surtout) de ces logiciels existent aussi.

Plus c'est court, plus c'est bon

Technologique ou pas, une réunion n'est réellement efficace que lorsqu'elle est courte et structurée. Pas convaincus ? Lisez donc ce chapitre du livre Getting Real, en Anglais : Meetings are Toxic.